Partager :
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer

Depuis le 15 avril 2009, l'immatriculation obligatoire pour tous les cyclomoteurs mis en circulation depuis 2004, s'étend aussi aux cyclomoteurs mis en circulation avant le 1er juillet 2004.

Les propriétaires de cyclomoteurs d'occasion qui n'ont jamais été immatriculés devront obligatoirement faire immatriculer leur cyclomoteur s'ils ont l'intention de circuler sur les voies publiques ouvertes à la circulation.

Les règles sont les mêmes que celles appliquées à l'immatriculation des véhicules depuis le 15 avril 2009.
Attention : les cyclomoteurs immatriculés depuis le 1er juillet 2004 conservent leur numéro d'immatriculation qui leur a été attribué à vie.

L'immatriculation est totalement gratuite pour les cyclomoteurs.

Le service central d'immatriculation des cyclomoteurs est définitivement fermé.

L'immatriculation des cyclomoteurs se fait en ligne ou chez un professionnel de la vente habilité.

Le nouveau certificat d'immatriculation est envoyé par l'Imprimerie Nationale, par courrier, à votre domicile.

Si vous achetez un cyclomoteur d'occasion mis en circulation :

Après le 1er juillet 2004 Avant le 1er juillet 2004
  • Conservation du numéro d'immatriculation attribué au cyclomoteur.
  • Dès qu'une opération nécessitant l'attribution d'un nouveau certificat d'immatriculation (cession, changement de domicile, changement de situation du titulaire) se produit, vous devez effectuer les démarches d'attribution du nouveau certificat auprès des services préfectoraux ou auprès d'un professionnel de la vente habilité et/ou agréé.
  • Le numéro d'immatriculation restera bien définitivement attribué au cyclomoteur, y compris donc lors de l'émission d'un nouveau CI puisqu'il sera repris automatiquement dans le SIV.

Les pièces à fournir sont :

  • la demande de certificat d’immatriculation ;
  • un justificatif d’identité en cours de validité,
  • un justificatif de domicile de moins de six mois,                
  • le justificatif de propriété (certificat de cession ou facture établie par le vendeur) ;
  • le certificat de conformité original ou à défaut :
    • le duplicata du certificat de conformité délivré par le constructeur ou son représentant en France  ou
    • la facture du véhicule ou
    • l’attestation d’assurance sous réserve que ces pièces comportent au moins le genre, la marque, le type et le numéro d’identification du véhicule.

Dans tous les cas :

  • En attendant l'obtention du certificat d'immatriculation, le demandeur peut circuler avec le coupon détachable ou avec le certificat provisoire d'immatriculation (CPI) qu'il doit télécharger dans le cas d'une demande en ligne, ou qui lui est remis si la demande est effectuée chez un professionnel habilité.
  • Ce document indique notamment le numéro attribué par le SIV, ce qui permet d'apposer immédiatement une plaque d'immatriculation.
  • L'immatriculation est totalement gratuite pour les cyclomoteurs.
Retour en haut de page